Camgirl, un métier à part entière

Publié Par MissSexcam le 12 Fév 2019 | 0 commentaire


Les sites de webcam porno connaissent un succès constant depuis environ dix ans. Mais on les voit de plus en plus apparaître dans les médias classiques, ce qui ne fait qu’accroître encore l’ampleur du phénomène et suscite de plus en plus de vocations. Devenir camgirl est aujourd’hui une question que se posent de plus en plus de jeunes femmes mais il s’agit d’un métier à part entière qui implique de s’investir un minimum si l’on veut pouvoir en vivre.

Qu’est-ce qu’un live show en webcam ?

Pour les néophytes, rappelons ce qu’est exactement un site de live show ou sexcam comme ils sont également appelés : il s’agit d’un site internet sur lequel des milliers de personnes s’exhibent devant leur webcam en contrepartie de jetons (ou tokens) donnés par les spectateurs. Ces jetons représentent de l’argent réel que la personne qui s’exhibe (appelée modèle) peut ensuite encaisser. Il existe deux types de cam show, les shows publics que tout le monde peut voir gratuitement, mais où chacun peut quand même donner des jetons pour une requête spéciale ou pour montrer sa satisfaction, ou les shows privés pour lesquels on paie en jetons soit au forfait, soit à la minute.

Qui sont les personnes qui s’exhibent ?

La plupart sont des femmes de 20 à 30 ans, mais on peut aussi trouver des hommes, des transexuel(les), des couples hétéro ou homosexuels, qui ont entre 18 et 70 ans ! En bref, tout le monde peut devenir animateur ou animatrice webcam. Gagner de l’argent de chez soi, en se montrant sur Internet, facile ? Peut-être que les débuts le seront, car les modèles débutantes sont une catégorie qui marche très bien sur les sites de sexcam. Mais par la suite, il faudra véritablement travailler dur pour gagner sa vie. Car oui, être animatrice de live show est un métier à part entière !

Être camgirl demande du temps et des idées !

Tout d’abord, il faut se rendre compte que la concurrence est très rude. Comme il est facile de le constater, les sites spécialisées dans la webcam sexe en direct sont nombreux, et des milliers de modèles différents sont en ligne à tout moment. Afin de sortir du lot, une camgirl doit savoir se mettre en avant, fidéliser ses spectateurs et leur donner envie de lui laisser des pourboires. Pour y parvenir, il faut préparer les live shows en amont et cela ne se fait pas sans effort. En effet, les animatrices investissent du temps et de l’argent pour choisir les tenues qu’elles vont porter devant la cam : lingerie sexy, talons hauts, déguisement et cosplay, tout est possible mais il faut sans cesse se renouveler ! D’autre part, elles peuvent également avoir envie de se maquiller soigneusement pour mettre leur visage en valeur, ou pour se donner un look différent de celui de la veille.

Une préparation longue et indispensable

Ajoutons à cela la préparation du décor, du matériel et de la lumière : une pièce bien éclairée rendra le show plus attractif pour les voyeurs. Il faut donc prévoir des lampes d’appoint et faire des essais pour les positionner correctement. La mise en scène est également à travailler. Si on diffuse en direct de son lit, peut-être que de jolis draps et quelques coussins amélioreront le cadre. Enfin, dernière chose mais pas des moindres, il est utile de vérifier son matériel informatique ! Le PC et la webcam sont des éléments qui peuvent grandement améliorer le rendu vidéo des shows et encourager ainsi plus de voyeurs à tipper. Un matériel de qualité évitera notamment d’avoir une image saccadée ou ralentie qui peut faire fuir un grand nombre de spectateurs. Ces préparatifs peuvent déjà vous prendre quelques heures avant même que la diffusion en streaming ne commence !

String webcam

Déroulement d’un live show

Une fois prêt(e)(s), il est important d’avoir une idée précise de ce en quoi va consister le show. Est-ce que ce sera soft ou érotique comme le seraient par exemple un strip-tease et quelques caresses ? Ou bien y aura-t-il des pratiques plus hard telles que le fist, ou le squirt ? Tout cela se décide à l’avance, pour pouvoir préparer la ligne conductrice du show, et le matériel nécessaire ! Si le show nécessite des sextoys, les nettoyer avant est indispensable. Il faudra également les stocker à portée de main afin de ne pas devoir s’éclipser en plein milieu du spectacle. Bien entendu, il en va de même pour le lubrifiant, et pourquoi pas des lingettes afin d’éviter d’en mettre partout sur la souris et sur le clavier. Tout cela demande du temps et de la réflexion en amont, et les camgirls débutantes ne peuvent pas espérer avoir beaucoup de succès en improvisant en permanence !

L’interaction avec les spectateurs

Une fois la préparation terminée, le liveshow peut commencer. Tout ce qui s’y passe est décidé par l’animatrice. Elle est seule maître de sa chatroom et dirige le spectacle comme elle l’entend. Une chose est essentielle : l’interaction avec les spectateurs. Ce sont eux qui font l’ambiance d’un show et sa réussite. S’ils sont satisfaits, il laisseront des « tips » et reviendront la prochaine fois que la camgirl se connectera. Il est donc primordial de les remercier, de se souvenir de leur nom, de qui ils sont, de leurs plus gros pourboires. C’est également le moment idéal pour interagir avec les voyeurs, car les live shows sont très appréciés pour cela : on peut discuter avec la modèle et avoir des réponses instantanément ou presque, à l’inverse des vidéos porno enregistrées que l’on trouve en abondance sur les tubes.

Suivre la ligne directrice de sa sexcam

La modèle doit aussi savoir être patiente et se tenir à la ligne directrice qu’elle a choisi pour sa sexcam du jour. En effet, si elle décide de se déshabiller à partir d’un certain nombre de tips, elle doit attendre que ceux-ci arrivent en motivant les spectateurs. Si elle ne le fait pas, ils risqueraient de perdre l’envie de payer, en se disant qu’elle finira bien par continuer le show sans forcément attendre. Autre chose importante, il est nécessaire de respecter les promesses faites : si la camgirl a promis de se mettre nue lorsqu’un palier de jetons est atteint, elle est tenue de le faire, sinon elle risque de décevoir les voyeurs et de leur couper l’envie de revenir, ou même de se plaindre au site ou sur les réseaux sociaux.

Selfie coquin

Après le show, le travail continue

Certaines modèles ont des astuces pour fidéliser leurs spectateurs entre deux shows. Elles leur proposent du contenu sexy supplémentaire en étant actives sur les réseaux sociaux. Par exemple, le compte Twitter ou la page Facebook sont des outils très pratiques pour donner des nouvelles à ses fans et annoncer la date de la prochaine sex cam live. Ils permettent aussi de poster des photos pour fidéliser ses habitués, ou attirer de nouveaux spectateurs. La mode en ce moment est de se créer un profil Snapchat dont la camgirl vend l’accès à ses fans moyennant un certain nombre de tokens (pour un mois, un an, à vie, etc.). Elle leur envoie des selfies coquins à tout moment de la journée (par exemple lorsqu’on se prépare pour un show, ou à la fin de celui-ci). Il est également possible de vendre des photos et des vidéos coquines personnalisées, ou bien de faire des cadeaux à ses meilleurs « tippers ». Vous pouvez, par exemple, leur offrir la lingerie portée lors d’un show, ou encore des polaroids, des lettres manuscrites parfumées… Tout cela est une bonne manière de se constituer une fanbase fidèle, mais cela demande du temps et de l’imagination !

Multitasking et motivation : deux prérequis pour être camgirl

N’oublions pas que les modèles doivent en plus être assez motivées pour répéter toutes ces étapes quotidiennement. Avec tout cela, on se rend aisément compte que le métier de camgirl ne s’improvise pas. Il demande autant de compétences (voire plus) que la plupart des métiers dits classiques et il faut être capable d’effectuer plusieurs tâches très différentes les unes des autres.

Assumer de perdre le contrôle de son image

Ce à quoi il faut ajouter la force et le courage de s’exposer en petite tenue ou toute nue sur Internet. C’est évidemment une source de problèmes qui peut causer beaucoup de stress aux modèles. Quand votre image vous échappe il est très difficile de reprendre le contrôle dessus si l’on change d’avis par la suite. D’autre part, si l’idée de gagner sa vie de manière indépendante peut apparaître comme séduisante, c’est parfois très mal perçu par la société. Il faut également avoir conscience que son entourage (famille, amis) ne le prendra pas forcément bien. Certaines camgirls font le choix de ne pas parler à leurs proches de leur activité mais on est jamais à l’abri qu’ils l’apprennent autrement. Votre frère ou votre cousin regarde peut-être des sexcams et pourrait tomber sur vous en train de vous masturber devant des milliers de personnes… Enfin, de nombreux voyeurs sans scrupules enregistrent les shows des modèles pour les uploader ensuite sur des tubes porno comme Youporn ou Pornhub. Ces vidéos sont rapidement vues par plusieurs centaines de milliers de personnes et il n’y a quasiment aucun moyen de l’éviter.

Être modèle webcam n’est donc pas une activité professionnelle aussi facile qu’on pourrait le croire. Il est indispensable de bien prendre le temps de réfléchir avant de se lancer et de peser le pour et le contre. Mieux vaut ne pas se précipiter que d’avoir des regrets si l’on se rend compte qu’on a fait le mauvais choix car il est très difficile de revenir en arrière. Mais si vous pensez avoir les compétences, le mental et la motivation pour devenir camgirl alors foncez ! Beaucoup de modèles ont trouvé dans la webcam adulte une manière de se réaliser professionnellement qui leur convient parfaitement. Il est tout à fait possible de s’épanouir pleinement dans ce travail et vous faites peut-être partie des futures grandes camgirls de demain.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *